Le Lieu

Balsan, un site d’exception pour un territoire attractif

Entre centre-ville et écrin de verdure

Longtemps désiré, le nouveau centre aquatique de l’Agglomération Châteauroux Métropole est ouvert depuis juin 2021. Situé au cœur du quartier Balsan, à l’endroit même d’une partie des anciennes usines éponymes, l’équipement s’inscrit dans l’héritage industriel castelroussin. Le quartier est peu dense, en bordure de la vallée de l’Indre, face à un paysage verdoyant et arboré. Le site est composé de deux parcelles positionnées de part et d’autre du boulevard de la Valla Prolongé qui constitue un axe fédérateur depuis le centre de Châteauroux jusqu’à la vallée de l’Indre.
À seulement 3mn en voiture du centre-ville et 7mn en vélo, Balsan’éo a été implanté sur un terrain naturel, sans avoir besoin d’aménager des galeries techniques en profondeur dans le sol. Sa position géographique, au centre de l’Agglomération, en fait un équipement d’attractivité facilement accessible à tous, alors même que bien des centres aquatiques sont généralement situés en périphérie des zones urbaines.
Pour Gil Avérous, Maire de Châteauroux et Président de Châteauroux Métropole : « Le choix du site est un acte politique fort. En positionnant notre centre aquatique au cœur de l’agglomération, à proximité immédiate de l’Écocampus Balsan et du centre-ville de Châteauroux, nous faisons de cet établissement un fleuron de l’attractivité de notre territoire, et le gage d’une vie et d’un épanouissement assumés en ville, baignés par la nature ».

Une intégration remarquable dans le paysage

Le cabinet d’architecture Mikou design studio a complétement intégré Balsan’éo dans le paysage d’où la couleur verte de sa façade. L’aménagement sur le terrain naturel, sans creuser de fondations, permet également le prolongement du boulevard de la Valla vers la vallée de l’Indre et l’hippodrome du Petit Valençay, situé juste derrière l’équipement.
Le plus du bâtiment : ses espaces enherbés autant à l’extérieur qu’à l’intérieur du site, et notamment avec ses terrasses de plus de 500m².

Une volonté architecturale

Mikou Design Studio a pris le parti de placer le centre aquatique en position centrale, dans la perspective du boulevard de la Valla, et de surélever le niveau d’entrée du parvis pour créer des vues agréables depuis la halle des bassins sur le paysage de la vallée de l’Indre. Cela permet également de maintenir une intimité et une distance des solariums extérieurs par rapport au niveau de la rue situé plus bas.
Le projet forme un bâtiment elliptique en Belvédère sur les prairies et l’hippodrome. Il franchit ponctuellement le boulevard de la Valla en maintenant en dessous la circulation des piétons et des cyclistes le long de cet axe reliant la ville à la nature.
L’équipement tire parti de la pente naturelle du terrain pour créer une plateforme d’entrée accessible par un escalier généreux et par des rampes douces depuis le boulevard de la Valla.
Le parvis du centre aquatique forme une grande ellipse qui prolonge le bâtiment au sud et à l’est, puis redescend en pente douce et paysagère pour retrouver le niveau de l’avenue Giscard-d’Estaing et connecter l’équipement aquatique à l’écocampus.
En étant surélevé, le centre aquatique est bien identifié depuis le carrefour boulevard de la Valla / avenue François-Mitterrand et se détache en fond de perspective. Son implantation dans la partie centrale du site lui assure une position urbaine privilégiée et une belle visibilité tout en libérant des espaces extérieurs à l’est pour le parvis planté et à l’ouest pour les plages gradinées du solarium extérieur.
Il offre ainsi à la fois une interface urbaine d’équipement public emblématique coté boulevard et une interface paysagère fluide coté prairie. Depuis le parvis plein sud, l’entrée du centre aquatique située dans l’axe de l’escalier est clairement lisible, largement vitrée et projette les usagers directement sur la vue de la halle des bassins et plus loin vers le grand paysage. Le parti pris de surélever le niveau principal du centre aquatique permet de placer les équipements techniques en rez-de-chaussée directement accessibles sur rue sans avoir à creuser un niveau de sous-sol.

Un impact environnemental
mesuré et exemplaire

La conception bioclimatique du bâtiment est un atout fort de ce projet. L’équipement propose des solutions techniques performantes, notamment en matière de consommation d’eau, ce qui constitue un enjeu majeur pour un centre aquatique. Le traitement des eaux et la gestion des eaux des bassins ont été entièrement pensés pour optimiser le plus possible la consommation, notamment via la présence de filtres de diatomées.
L’Agglomération a également fait le choix d’une gestion de l’énergie par la géothermie. Balsanéo est chauffé et climatisé grâce à un fonctionnement double : géothermie et gaz. La géothermie couvre 80% des besoins et le gaz 20%, notamment lors des pics de besoin énergique comme la vidange des bassins ou les périodes très froides de l’hiver. Le système de la géothermie utilise la température de l’eau de la nappe souterraine, située sous l’équipement, qui permet par le biais d’une pompe à chaleur de faire du chauffage ou refroidissement, équivalent à 1,2 méga watt. L’appoint en gaz permet d’apporter 1 méga watt supplémentaire. L’impact environnemental est ainsi quasi-nul.
Quant au bassin extérieur, il sera ouvert six mois dans l’année, en concertation avec l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) pour éviter des pertes énergétiques pendant la saison hivernale.

×
×

Panier

Soirée aquabike à Balsan'éo
Aller au contenu principal